PRENDRE SON ENVOL

Aujourd’hui c’est la rentrée! On entend parler de ça partout.

1er Septembre 2015, ma petite sœur (alias mini moi) rentre en 6ème. J’ai eu l’opportunité de l’accompagner pour cette grande étape ! Depuis la veille, je lui demandais comment elle se sentait, je pensais qu’elle était stressée, qu’elle aurait eu besoin de moi pour la rassurer… Que nenni ! Madame n’était pas du tout anxieuse, au contraire, elle avait hâte de commencer le collège.

Le Jour J arrive, sur la route, elle accélère, elle ne m’attend pas! Je lui dis que mon bébé devient grand, et que je vais lui faire pleins de câlins avant qu’elle monte en classe.

« Pitié Anaëlle ne fais pas ça! Je suis grande maintenant ! »

3634

Le message est clair, elle est grande. Je la laisse avec ses amies et je l’observe. Elle me jette des petits coups d’œil et me lance quelques sourires, comme si elle voulait se rassurer, mais en même temps, elle semble vouloir prendre son indépendance et montrer aux autres qu’elle n’a plus besoin de ses parents ou de sa grande sœur.

C’est marrant, car pour moi, elle reste un bébé, mais en même temps je me souviens combien je me sentais « adulte » quand je suis rentrée au collège… sans parler du lycée ! lol

Une voix me dit à l’intérieur « Il va falloir la laisser faire ses propres choix même s’ils ne te plaisent pas »… Un petit pincement au cœur, je devais admettre que cette voix avait raison, elle doit prendre son envol, et si elle trébuche, je serai là.

A l’âge adulte, nous avons aussi nos périodes où il est temps de prendre notre envol. Il y a des choses que nous devons laisser derrière nous pour vivre ce que l’on rêve de vivre. Elles ne sont pas forcément mauvaises, mais nous devons discerner la saison où nous devons les mettre de côté.

TOUT M’EST PERMIS, MAIS JE NE ME LAISSERAI ASSERVIR PAR QUOI QUE CE SOIT.
1 Corinthiens 6 :12

Mais pourquoi est-ce si difficile ? En voyant ma petite sœur partir avec sa classe, je crois avoir un élément de réponse: On aime ces choses.

On ne sait pas pourquoi, mais on a fini par s’attacher à certaines habitudes, certaines personnes et il est parfois très dur de s’en séparer. On a du mal à comprendre pourquoi Dieu tient tant à ce qu’on s’en débarrasse et pourtant, on SAIT qu’il est temps de changer d’habitudes, de travail, de cercle d’amis.

On a mis tellement d’années à construire ces relations, à faire telle ou telle chose, à tomber à nous relever, que quand on est enfin à l’aise avec tout ça, Dieu nous fait comprendre qu’il est temps pour nous de pendre  un chemin différent.

Et on ne comprend pas, on se questionne, on hésite, on a peur.

Il est temps que ma sœur fasse ses propres choix, mais il est temps pour moi d’emprunter le chemin de ma destinée. De ne plus être la « sœur poule » mais de devenir la sœur confidente, qui l’observe devenir ce qu’elle doit être.

Il est temps pour vous, pour moi, pour nous de prendre notre envol, de nous écouter, de savoir ce que nous voulons et d’accepter de faire les sacrifices nécessaires pour atteindre nos objectifs et vivre la vie que nous nous sommes vus rêver maintes et maintes fois.

Si ceci veut dire abandonner certaines choses, faisons-le.
Pourquoi avoir peur de ce qu’il va se passer ? La parole ne dit-elle pas « Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » (Matthieu 6 :34 version LSG) ? Obéissons sans nous inquiéter de demain.

Et puis, nous le faisons pour être sûrs d’atteindre la destinée que Dieu a prévue pour nous. Même si les autres ne comprennent pas nos choix, Dieu les comprend, nous pouvons compter sur Lui.

« QU’ILS COMPTENT SUR TOI, CEUX QUI SAVENT QUI TU ES !
CAR TU N’ABANDONNES PAS CEUX QUI SE TOURNENT VERS TOI, SEIGNEUR »
Psaumes 9 :11 (version Français courant)

Pour savoir si une décision est la bonne, analysez-vous.
Comment vous sentez-vous à l’idée d’abandonner cette chose à laquelle vous tenez tant ? Avez-vous l’impression d’être libre ? Recentrez-vous une paix rien qu’à l’idée d’y penser ? De quoi avez-vous peur ? D’être seul(e) ? Du regard des autres ?
Si la réponse est oui à la plus part de ces questions, ne cherchez pas plus loin, vous devez vous faire à l’idée qu’il est temps de voler de vos propres ailes…
La paix, la joie, la liberté représente des caractéristiques du Royaume de Dieu, la peur de la solitude ou du jugement des autres appartiennent à Satan, Dieu est un Dieu juste, s’il juge c’est avec amour, jamais avec condamnation…

Faites un pas de foi. Et pensez à votre futur en vous séparant de ce qui vous ralenti.

Anaëlle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s